Formation radioamateur


Aller au contenu

Menu principal:


Gain d'une antenne

Règlementation > Technique antennes

GAIN D'UNE ANTENNE ««

Le gain se mesure dans la direction maximum de rayonnement. Le gain se calcule en dB par rapport à l'antenne doublet (dBd) ou encore par rapport à l'antenne isotrope (dBiso). Celle-ci est une antenne idéale : un point qui rayonne et dont le lobe de rayonnement est une sphère. L'antenne doublet a un gain de 2,15 dB par rapport à l'antenne isotrope. On peut dessiner les lobes de rayonnement dans le plan vertical (on fait une " coupe " du diagramme de rayonnement selon l'axe du rayonnement maximum) ou horizontal (on représente le diagramme de rayonnement comme si on était au-dessus de l'antenne). On peut aussi représenter les diagrammes de rayonnement par des volumes.

La puissance apparente rayonnée (P.A.R. ou ERP en anglais) est la puissance d'alimentation de l'antenne multipliée par le gain arithmétique de celle-ci par rapport au doublet (pas en dBd).
Cette puissance correspond à la puissance qu'il faudrait appliquer à un dipôle pour avoir la même puissance rayonnée dans la direction la plus favorable de l'antenne.
La puissance isotrope rayonnée équivalente (PIRE) prend pour référence l'antenne isotrope.

Index | Exam'1 | Règlementation | Logiciels et cours | Logiciels gestion | Plaquette | Mailing-list | Livres d'Or | Trafic Digital | Plan du site


Retourner au contenu | Retourner au menu